Champions toutes catégories !

La 4ème édition de la soirée des Champions s’est déroulée, hier soir, au restaurant « Tout le monde en parle ». L’occasion pour le Président de la Ligue, Jamel Sandjak, et son comité directeur de récompenser toutes les équipes qui ont brillé la saison passée dans l’ensemble des championnats franciliens. 

Il s’agit toujours d’une soirée particulière pour les clubs franciliens. Celle où ils viennent recueillir les fruits de leur travail et surtout de leur réussite symbolisés par un titre de Champion d’Ile-de-France remis en main propre par le Président de la Ligue : « C’est un moment particulier » souligne d’emblée Jamel Sandjak. « Etre Champion c’est important dans la vie d’un club. Quel que soit les catégories et les divisions, les titres ont tous la même valeur pour un groupe, pour un club, pour une municipalité. » 

Cette remise de récompense, la nouvelle équipe dirigeante l’a instituée dès sa prise de fonction car comme le rappelle le Président de la Ligue : « Avant il n’y avait rien. Nous avons en tant que dirigeants gagné des titres. Nous ne recevions même pas un mot de félicitations. Il est important pour la Ligue de marquer cet événement. De montrer que nous regardons attentivement ce que les clubs accomplissent. Notre rôle ne s’arrête pas à vous accompagner, à vous aider, à organiser vos championnats. Nous sommes là aussi pour vous dire que vous avez fait de l’excellent travail.« 

Et au-delà des mots, les clubs récompensés conserveront une trace de ce succès. « Nous avons souhaité matérialiser cette réussite » poursuit Jamel Sandjak. « Ce témoignage permettra de perpétuer, tout au long des années, l’histoire du club. Comme on perpétue l’histoire de la famille. Car c’est bien à une famille que nous appartenons tous ce soir. La famille du football francilien.« 

Un cocon dans lequel même les gens de l’extérieur aiment se retrouver à l’image de Bernard Joannin, Président d’Amiens et surtout ami et partenaire de la Ligue : « Je suis toujours très heureux de venir participer à ces soirées de récompense malgré un emploi du temps très chargé. Ce qui me marque le plus c’est cet esprit de famille que la Ligue et son Président ont réussi à créer. On se sent bien parmi vous. Et il n’y a plus alors de notions de niveau, il y a simplement le partage de l’amour et de la passion du football. » 

Une notion de partage qui pour Evelyne Ciriegi, la Présidente du Comité Régional Olympique, est également fondamentale. « Réunir l’actif du sport, les clubs et ceux qui font au quotidien que le sport soit vivant est une formidable initiative. Il n’existe pas, à proprement parlé, d’identité francilienne. Elle n’est pas naturelle comme elle peut l’être dans certaines autres régions. C’est pour cela que rassembler les forces vives de ce football est indispensable. Le progrès passe par les échanges, la mutualisation des expériences afin d’échapper à l’isolement. »   

Se réunir pour être plus fort c’est aussi le credo de la Ligue qui a su rassembler autour d’elle un pôle de partenaires solides, fidèles et impliqués comme l’est notamment le Crédit Mutuel qui était représenté, hier soir, par Delphine Spanhove. « La proximité est notre priorité. Ce type de soirée nous permet de cultiver celle que nous entretenons avec les clubs franciliens. Nous partageons avec eux et avec la Ligue les mêmes valeurs. Nous sommes heureux, lors de ces événements, de voir des visages des présidents de clubs, mais aussi de pouvoir échanger et comprendre leur problématique afin de mieux pouvoir les aider. » 

Et c’est important de se sentir soutenu, d’avoir le sentiment d’appartenir à une collectivité constituée d’une grande diversité. Avec, sur le plan sportif, des locomotives qui permettent aussi de tirer tout le monde vers le haut. Le PFC en fait partie et Pierre Dréossi, le Manager Général du club, a tenu aussi à le rappeler : « Nous sommes d’abord un club parisien. Certes nous évoluons en Ligue 2 et nous avons l’ambition d’aller encore plus haut, mais nous nous sommes construits et nous nous construisons encore au coeur du bassin parisien. Il ne faut jamais oublier d’où l’on vient. Nous resterons toujours présents au sein de notre Ligue avec les autres clubs et nous serons les premiers à les féliciter de leurs bons résultats. » Car finalement, la réussite est une dynamique qui au bout du compte profite à tous.         

Par Cyrille Legendre

Articles les plus lus dans cette catégorie