Bobigny peut faire le trou !

A condition, comme depuis quelques semaines, que les conditions climatiques le permettent et que tous les matches puissent se disputer, la 15e journée du championnat de National 3, qui se jouera ce week-end, pourrait marquer un tournant dans la course à la montée. En effet, sur le papier, le leader, Bobigny, semble avoir un bon coup à jouer. Avec leurs trois points d’avance, leur match en plus à disputer et leur magnifique série de sept victoires lors de leurs huit dernières rencontres, les Balbyniens abordent leur rencontre face aux Ulis avec confiance. D’autant qu’ils ne se sont jamais inclinés à domicile et que leur adversaire des Ulis n’est pas dans une forme éblouissante. Les Essonniens, battus la semaine passée par Aubervilliers, ont glissé à la 11e place certes avec deux matches en plus à disputer. Cependant les points deviennent précieux.

Dans le même temps les deux principaux challengers de Bobigny auront deux déplacements périlleux à effectuer. Surtout pour Aubervilliers qui se rendra chez l’équipe en forme du moment, Noisy-le-Sec, invaincue depuis le 29 octobre, et qui reste sur trois succès consécutifs. Même si les joueurs d’Aubervilliers sont également sur une belle dynamique, ce match à l’extérieur sera révélateur. Du côté de Versailles, le voyage chez son voisin des Mureaux, ne s’annonce pas non plus sans danger. Les deux équipes des Yvelines se connaissent par cœur et si les Mureaux ne se sont pas montrés souverains à domicile (une seule victoire jusqu’ici) ils ont forcément les moyens d’embêter une formation versaillaise auteur d’un match nul face au Blanc-Mesnil la semaine dernière. Un faux pas pourrait permettre à Bobigny de prendre le large et cela rajoute évidemment un peu de pression.

Derrière ces trois équipes, une formation parait capable de se mêler également à la lutte. Le Blanc-Mesnil ne fait pas beaucoup parler de lui mais montre match après match toute sa solidité. Sur le terrain d’Ivry, qui n’a plus remporté le moindre match depuis le 18 novembre, les joueurs d’Alain Mboma pourraient également réaliser un bon coup. Les Gobelins, qui se sont replacés à la faveur de leur dernière victoire, devront confirmer ce début de redressement face à une équipe du Racing qui reste sur deux défaites mais face aux cadors que sont Aubervilliers et Versailles.

Si la bagarre fait rage dans le haut du classement, la bataille est âpre aussi en bas. Et la rencontre qui opposera Sénart-Moissy au PFC sera, à ce titre, très importante. Les Seine-et-Marnais, derniers, doivent s’imposer s’ils ne veulent pas être décrochés par leur adversaire du jour qui pointe à deux longueurs juste devant. Concerné aussi par cette zone rouge, Saint-Ouen l’Aumône aurait tout intérêt à ramener des points de son déplacement à Créteil qui marque le pas depuis quatre matches.    


National 3
(15e journée)

Samedi 03 février (17h)
Noisy-le-Sec / Aubervilliers

Samedi 03 février (18h)
Ivry / Blanc-Mesnil
Bobigny / Les Ulis
Sénart-Moissy / PFC
Créteil / Saint-Ouen l’Aumône

Dimanche 04 février (15h)
Racing / Les Gobelins
Les Mureaux / Versailles

Par Cyrille Legendre

Articles les plus lus dans cette catégorie