Aubervilliers pour la passe de quatre

Le leader du tout nouveau championnat du National 3, Aubervilliers, présente, avant la quatrième journée qui se disputera ce week-end, un bilan parfait de trois victoires en trois rencontres. Après avoir battus successivement sur le même score (2-1) Ivry, le Racing et Noisy-le-Sec, les joueurs de Rachid Youcef auront un court mais périlleux déplacement à réaliser sur la pelouse de Bobigny. Les Balbyniens, freinés lors de la dernière journée par les Ulis (0-0) et surtout éliminés à la surprise générale en Coupe de France par Garges (D1), peuvent toutefois s’appuyer sur un début de saison convaincant avec notamment à leur actif deux succès probants face au PFC (2-0) et à Versailles (3-0). En cas de succès à domicile, Bobigny pourrait donc chiper la première place à son adversaire du jour.

Autre formation qui peut prétendre s’emparer du leadership, les Mureaux recevra les Ulis. Les Yvelinois se sont déjà imposés à deux reprises en championnat aux dépens de Saint-Ouen l’Aumône (1-3) et de Versailles (3-2). Muets face au PFC (0-0), ils seront en mesure de poursuivre leur dynamique. Attention cependant aux Ulis, un adversaire que les Mureaux connait bien pour l’avoir rencontré à de multiples reprises dans l’ancien championnat de Division d’Honneur. L’équipe essonnienne, avec ses deux nuls et son succès face à Noisy-le-Sec, est en embuscade pour se positionner sur le podium.

Il faudra pour cela passer devant les Gobelins. Des Parisiens plutôt séduisants malgré leur défaite à Ivry. Victorieux du Blanc-Mesnil et du Racing, ils pointent aujourd’hui à la quatrième place et pourraient même s’approcher encore un peu plus de la tête du classement à condition de battre l’Olympique Noisy-le-Sec. Avec un seul point au compteur, son adversaire pourrait apparaître comme une cible de choix. Mais ce serait oublier que Noisy ne s’est incliné que sur la plus petite des marges face à deux équipes très solides, les Ulis (0-1) et Aubervilliers (2-1). Dans ce début de National 3 très homogène la victoire de Noisy-le-Sec ne constituerait pas vraiment une surprise.    

Sénart-Moissy, toujours invaincu, peut également prétendre tirer son épingle du jeu de cette quatrième journée. Les Seine-et-Marnais recevront une équipe de Versailles, championne de Division d’Honneur, qui peine à retrouver sa suprématie de la saison passée. Les Versaillais n’ont toujours pas connu la victoire s’inclinant déjà par deux fois face à Bobigny (3-0) et les Mureaux (2-3). On attend donc le sursaut des joueurs de Youcef Chibhi.   

Le Racing, dans la même situation que Versailles, a besoin aussi de se rassurer. L’étroitesse de ses défaites face à deux équipes en forme, Aubervilliers et les Gobelins, peut lui permettre d’espérer battre, à domicile, le Blanc-Mesnil, à peine mieux loti, avec seulement deux petits matches nuls à se mettre sous la dent.

Le nul, le leitmotiv de Créteil, qui s’il n’a pas encore gagné, n’a pas non plus perdu. Tenu en échec respectivement par Sénart-Moissy, le Blanc-Mesnil et Saint-Ouen l’Aumône les Cristoliens espéreront prendre leur envol ce week-end. Pourtant Ivry ne semble pas être la victime idéale. Avec un bilan équilibré d’un nul, une victoire et une défaite, les Ivryens tenteront de basculer vers le positif et semble avec les arguments pour cela.

Enfin, la dernière rencontre opposera deux formations à la recherche de points. Saint-Ouen l’Aumône, éliminé en Coupe de France par Rungis (R1), essaiera d’enregistrer son tout premier succès. Ce sera aussi le cas du PFC actuelle lanterne rouge après ses deux revers et son nul contre les Mureaux. 

Agenda

Samedi 16 septembre
Bobigny – Aubervilliers (15h)
St-Ouen l’Aumône – PFC (15h)
Olympique Noisy-le-Sec – Les Gobelins (17h)
Sénart-Moissy – Versailles (18h)
Créteil – Ivry (18h)

Dimanche 17 septembre
Les Mureaux – Les Ulis (15h)
Racing – Blanc-Mesnil (17h)

Par Cyrille Legendre

Articles les plus lus dans cette catégorie