Un championnat qui perd la tête

Depuis la 1ère journée de ce nouveau championnat de National 3, pas moins de cinq équipes se sont succédées en tête du classement. Aucune n’est parvenue à s’installer durablement aux commandes. Aubervilliers a tenu cette place mais est redescendu aujourd’hui en 6e position après notamment deux défaites consécutives concédées face au PFC et à Versailles. Le rachat sera donc ce week-end à l’ordre du jour face à un adversaire qui ne sera cependant pas une victime expiatoire. L’équipe réserve de Créteil, très irrégulière dans ses résultats, a cependant déjà démontré qu’elle pouvait battre n’importe quelle équipe de ce championnat. Aubervilliers devra donc se méfier.

La méfiance aussi au programme pour l’actuel leader, Bobigny. La série est belle puisque les joueurs de Stéphane Boulila n’ont plus connu la défaite depuis cinq matches. Mais ils défieront une formation  des Mureaux qui, à l’inverse, doute puisqu’elle ne s’est plus imposée depuis trois rencontres. Elle conserve toutefois sa capacité de réaction intacte et pourrait retrouver ses marques face au leader qui ne verra pas son principal concurrent, Versailles, revenir sur lui puisque les Yvelinois ne joueront pas ce week-end.

En revanche, il devra regarder avec attention la prestation des Gobelins. Ephémère leader, les Parisiens ont perdu cette place après leur défaite face à Versailles. Ils sont bien disposés à retrouver leur dynamique dans un match face aux Ulis qui fleure bon l’ancienne Division d’Honneur. Ces deux formations se connaissent bien et les Gobelins savent qu’ils ne doivent pas se fier au parcours un peu chaotique des Essonniens qui restent sur deux revers et notamment un cinglant 4-1 concédé à domicile face à Créteil. Les joueurs de Mahamadou Niakaté se doivent une revanche et devront aller prendre des points sous peine de glisser encore plus en bas du classement.

Une queue de peloton occupée notamment par le PFC qui doit enrayer sa série de trois défaites pour espérer lâcher la dernière place. Mais son déplacement sur la pelouse d’Ivry ne s’annonce pas comme une ballade de santé. Même si les Ivréens viennent de prendre trois buts face à Saint-Ouen l’Aumône.

Des Val-d’Oisiens qui semblent peu à peu ressortir la tête de l’eau après une entame très compliquée. Le problème est qu’ils affronteront ce week-end une autre équipe qui relève la tête, le Racing. Les Ciel-et-Blanc ont ouvert leur compteur de victoire avec même deux succès consécutifs qui leur ont permis de s’extirper de la zone rouge. Une zone avec laquelle flirte Sénart-Moissy et Noisy-le-Sec. Avec toutefois une trajectoire bien différente puisque si Moissy ne s’est pas imposé lors de ses cinq dernières rencontres, les Noiséens n’ont, à l’inverse, plus connu la défaite depuis trois matches.

 

Le programme de la 11e journée

Samedi 09 décembre (17h)
Noisy-le-Sec / Sénart-Moissy

Samedi 09 décembre (18h)
Aubervilliers / Créteil
Ivry / PFC
Bobigny / Les Mureaux

Samedi 09 décembre (20h)
Les Gobelins / Les Ulis

Dimanche 10 décembre (14h30)
Racing / St-Ouen l’Aumône

 

 

Par Cyrille Legendre

Articles les plus lus dans cette catégorie