Les Franciliens devront faire leur preuve

Douze  équipes franciliennes participeront, ce week-end, au 7e tour de Coupe de France. A ce stade de la compétition toutes les formations ont des ambitions et peuvent prétendre à une qualification qui pourrait être synonyme d’épopée. Tous concentrés sur ce match couperet, malgré pour certains un calendrier chargé, les clubs d’Ile-de-France ont leur chance.

L’équipe la moins bien lotie est certainement celle des Ulis qui recevra Boulogne, pensionnaire du National. Mais outre l’avantage de recevoir, les joueurs de Mahamadou Niakaté pourront se rassurer en jetant un coup d’œil au classement de leur adversaire du jour qui pointe à une laborieuse 13e place dans son championnat.

Malgré l’infériorité hiérarchique l’espoir est aussi de mise du côté de Saint-Brice. Les pensionnaires de R1 recevront le FC Rouen qui évolue en National 3. Pas de complexe à avoir pour autant pour les Val-d’Oisiens. Les Rouennais occupent aujourd’hui la 8e place du classement. Avec seulement une petite division d’écart et malgré un début de championnat compliqué, rien d’insurmontable pour Saint-Brice. Houilles devra également profiter du soutien de son public pour gommer les deux divisions qui le sépare de Bréteville-Odon qui joue en R1 en Normandie.

Toutes les autres rencontres seront abordées par les Franciliens avec l’avantage au moins sur le papier. A l’image du PFC (Ligue 2) qui, pour son entrée en lice, se rendra au stade Ygossais (R3). Fleury (N2), en déplacement à l’Olympique Marcquois (R1), devrait également s’en sortir.  Tout comme l’Entente Sannois-Saint-Gratien qui sera confrontée à l’équipe de Lossi en provenance de Nouvelle-Calédonie. En revanche attention au Racing-Colombes (N3) qui fera le court voyage vers Chantilly (R1) et qui compte bien lui rendre la vie dure. Rungis (R1) devra également être vigilant face aux Portugais d’Amiens (R2) qui veulent déjouer les pronostics.   

Reste enfin les deux derbies franciliens qui n’auront pas les mêmes caractéristiques. En effet, le petit Poucet, la Cournevienne (D1), devra créer l’exploit pour venir à bout de son voisin du Blanc-Mesnil (N3). Alors que le duel qui opposera Saint-Maur Lusitanos (N2) à Aubervilliers (N3) semble beaucoup plus équilibré. Les joueurs de Rachid Youcef, dauphin de Bobigny en National 3, devront toutefois être solides Pour terrasser des Lusitaniens qui se sont payés le scalp de Créteil-Lusitanos au tour précédent. 

Les rencontres :

Saint-Maur Lusitanos (N2) / Aubervilliers (N3)

Entente (N) /Loissi (Nouvelle Calédonie)

Stade Ygossais (R3) /PFC (Ligue 2)

Saint-Brice (R1) /FC Rouen (N3)

Ol. Marcquois (R1) /Fleury (N2)

Houilles (R3) /Breteville/Odon (R1)

Chantilly (R1) /Racing-Colombes (N3)

Les Ulis (N3) / Boulogne (N)

Rungis (R1) /Amiens Portugais (R2)

La Courneuvienne (D1) / Blanc-Mesnil (N3)

 

 

Par Cyrille Legendre

Articles les plus lus dans cette catégorie