Le Crédit Mutuel au cœur des Coupes de Paris IDF

C’est à un double événement que nous avons assisté hier soir. Le Président de la Ligue, Jamel Sandjak, et son homologue du Crédit Mutuel, Jean-Louis Girodot, ont signé une nouvelle convention faisant de la banque le partenaire des 24 Coupes de Paris IDF désormais appelées « Coupe de Paris Crédit Mutuel IDF ». Et pour donner du corps à cet accord, le tirage au sort des quarts et des demi-finales de huit de ces coupes a été effectué au siège du Crédit Mutuel en présence de nombreux collaborateurs mais aussi des clubs qualifiés.

Les deux entités mélangées, sans distinction, et avec un sincère plaisir d’être ensemble. Voilà ce à quoi nous avons assisté hier soir au siège du Crédit Mutuel à l’occasion de la signature du nouveau partenariat liant la grande banque mutualiste française aux plus prestigieuses compétitions de la Ligue de Paris Ile-de-France, les Coupes de Paris Ile-de-France désormais dénommées « Coupe de Paris Crédit Mutuel Ile-de-France ». Collaborateurs de la banque, représentants des clubs, élus de la Ligue et élus du Crédit Mutuel ont participé, dans une parfaite harmonie, à la construction d’une nouvelle étape dans ces rapports de proximité qui unissent désormais les deux institutions. Et c’est surtout sur le partage des valeurs que le Président du Crédit Mutuel d’Ile-de-France, Jean-Louis Girodot, a voulu insister. « Le respect, l’engagement, la tolérance, la solidarité, voilà ce qui nous engage et nous rassemble avec la Ligue. Sans oublier non plus la notion de plaisir. »

Le plaisir qui était partout dans cette soirée pleine de surprises. Surprises sportives pour les clubs présents qui ont pris part au tirage au sort des Coupes de Paris Crédit Mutuel IDF des féminines U16, U19 et seniors, des U15, U16, U17, U19 et seniors masculines. Mais aussi ludiques, avec un tirage au sort d’un tout autre ordre qui a permis aux salariés du Crédit Mutuel de gagner des places pour le prochain match de Ligue 1 opposant le PSG à Monaco ainsi que les nouveaux maillots que porteront les finalistes des coupes. Avec en filigrane de l’événement une passion commune du football qui habite également Raphaël Rebert, Directeur du Crédit Mutuel Ile-de-France, qui a souligné combien son entreprise était heureuse d’effectuer en compagnie de la Ligue ce pas supplémentaire. « Lorsqu’au tout début nous avons évoqué ce partenariat, nous n’avons pas hésité très longtemps. Et depuis nous l’avons construit avec intelligence et la volonté d’évoluer. Nous nous sommes immédiatement très bien entendus autour de valeurs communes. Il était important d’aller encore plus loin en nous engageant dans ces Coupes, devenant ainsi encore plus un partenaire de proximité avec la volonté d’installer cette relation sur le terrain entre nos caisses et les clubs. » 

Mais au-delà des mots, c’est sur du concret que le Crédit Mutuel s’engage depuis 2015. C’est ce qu’a tenu à rappeler le Président Sandjak. « Tout au long de ce partenariat, le Crédit Mutuel a aidé 240 clubs en permettant parfois la création d’écoles de foot, en participant au développement du football féminin et aujourd’hui en offrant aux clubs une expertise gratuite d’ordre bancaire, juridique, fiscale et administrative avec la création de la nouvelle permanence téléphonique. Vous participez au cheminement de la vie des gens. Vous accompagnez la jeunesse dans sa construction à travers notamment les formations. Nous touchons ici à ce qu’il y a de plus essentiel, l’humain. Quel qu’il soit et où qu’il soit sur notre territoire, en ville comme en campagne. Je suis réellement très fier de ce partenariat. Je n’avais pas de doutes lorsque nous nous sommes engagés. Nous ne nous sommes pas trompés et le retour des clubs, très positif, nous le démontre. »

Et en effet les clubs présents, hier soir, louaient unanimement les bienfaits de ce partenariat et plus encore l’engagement au cœur de ces coupes à l’image de la JS Suresnes et de ses représentants, François Missana et Jean-Louis Brunin. «Nous sommes très sensibles à la présence du Crédit Mutuel au sein de notre football amateur francilien. Nous en sommes d’autant plus heureux qu’il s’agit de la banque de notre club. Il est important aussi de redonner encore plus d’éclat à ces coupes et nous sommes certains que cette nouvelle convention ira dans ce sens. » La mise en valeur de la compétition et du travail des clubs, c’est ce que retenait également Bouazza Mechmache de Montfermeil : « C’est notre football et notre action que l’on met ainsi en avant en nous soutenant. » Même son de cloche du côté de Nicolas Ducteil des Gobelins : « C’est une très bonne chose qu’une grande banque comme le Crédit Mutuel s’investisse dans le football amateur. C’est un geste qui nous donne la sensation d’être importants. » Comme le confirme aussi Jérémy Lacan de l’équipe féminine de Fleury. « Nous savons que le Crédit Mutuel participe aussi à l’essor du foot féminin. Tout ce qui pourra donner encore plus de visibilité est essentiel. Et nous remercions également la Ligue pour les choix qu’elle fait en ce sens. » Des choix qui ne visent qu’à une seule chose, permettre à ses clubs de s’épanouir et de se développer pour le bien de tous.  

Par Cyrille Legendre

Articles les plus lus dans cette catégorie