L’ascension fulgurante de Pierrefitte.

Publié le 14/05/2019

Champion de Régional 1 Futsal, le club de Pierrefitte se prépare aux prochaines échéances: les barrages d’accession à la D2 Futsal. La motivation, l’abnégation et le travail sont les maîtres mots en marge de cet événement. 

Le club du nord de Paris est désormais invité à la table des grands, c’est le moins que l’on puisse dire. Après deux saisons passées au sein de l’élite régionale de Futsal, la petite structure (qui comptabilise une quarantaine de joueurs et joueuses) a été l’auteur d’une saison remarquable lors de l’exercice 2018/2019. Une performance de haute voltige récompensée par les barrages d’accession en D2. Et s’il y en a un qui ne s’y attendait pas, c’est le Président du club, Bilali Camara. L’homme de trente-six ans ne cache pas sa surprise : « Dans l’esprit je suis un peu comme Guy Roux, mon objectif principal au début de la saison était le maintien. » explique t-il.

Ce club qui joue à présent les premiers rôles, Bilali Camara l’a fondé avec son frère et l’un de ses amis en 2006. Une année qui marque le début d’une belle épopée pour le Pierrefitte FC, un club avec un ADN familial: « On a commencé le projet ensemble et aujourd’hui on se retrouve à ce niveau avec les hommes de la base qui n’ont pas bougé. » souligne le Président. Cet accomplissement, le trentenaire le doit aussi aux duos d’entraîneurs, Ammadou Touré et Rida Tihadi, qui avaient de grandes ambitions en ouverture de la saison. Au fil du temps, le club de Futsal a su se diversifier et s’ouvrir vers l’extérieur et la stratégie s’avère bénéfique, « On intègre tous les joueurs qui peuvent nous apporter une plus-valus. » avoue le fondateur du club. 

Le Pierrefitte FC continue de suivre sa logique de progression, après quatre promotions et seulement une saison classée dans le ventre mou de la R1, les voilà aux portes du niveau national. Le président affiche d’emblée la détermination de ses hommes, « On jouera nos matches à fond. Il n’y a pas d’histoire de calculs à ce niveau là. Il y aura un tirage et à partir de ce moment-là il faudra jouer la rencontre, peu importe l’équipe qu’il y aura en face. » promet t-il. En attendant le moment fatidique, le club savoure l’instant présent, « Ce qui nous arrive est extraordinaire, c’est phénoménal ! » se réjouit t-il. La section de Futsal ne se fixe pas de limites pour les saisons à venir, et malgré la dynamique positive, les ambitions futures du dirigeant principal sont mesurées. « On garde les pieds sur terre, on continuera à bosser. » déclare t-il. 

Le Champion de Régional 1 devrait jouer les barrages au courant du mois de mai contre un adversaire qui reste à ce jour encore à déterminer.

Par Cyrille Legendre

Articles les plus lus dans cette catégorie