Hubert Fournier en visite à la Ligue

Publié le 15/03/2018

Hubert Fournier, le Directeur Technique National et Patrick Pion, l’un de ses adjoints, étaient en visite ce matin à la Ligue de Paris Ile-de-France. Ils ont été reçus par le Président de la Ligue, Jamel Sandjak, en présence également du Directeur Technique Régional, Ali Moucer. L’ancien entraîneur de Reims et de Lyon nous a accordé quelques instants pour évoquer la vitalité de notre football francilien. 

Hubert Fournier, quel est l’objet de votre visite ce matin à la Ligue ?
Nous souhaitions rencontrer le Président pour faire un point notamment sur son équipe technique régionale. La Ligue de Paris Ile-de-France fait partie des grandes ligues au sein de notre Fédération. Nous avons de bons rapports avec le Président Sandjak avec des relations constructives pour le devenir de la Ligue. 

Le football francilien regorge de très jeunes talents, comment pouvons-nous les protéger ?
Cela a fait l’objet aussi de nos discussions avec le Président Sandjak. Il est vrai que les jeunes joueurs franciliens sont très sollicités, dès leur très jeune âge, pour un avenir professionnel qui n’est pas toujours évident. Il y a un vrai sujet de fond sur lequel nous avons eu plaisir à discuter. 

Quelles pourraient être ces solutions pour régulariser cette situation ?
Sans doute permettre aux jeunes franciliens de pouvoir avoir accès à plus de structures de haut niveau. Nous sommes en train notamment de voir avec le PFC la possibilité d’ouvrir un centre de formation. J’ai vu également le Président du Red Star qui, en cas d’accession en Ligue 2, souhaite aussi se lancer dans la formation. Il y a des axes qui permettraient de capter un peu plus de jeunes franciliens et surtout de les maintenir à proximité de leur famille parce que nous souhaitons que ces jeunes gens puissent vivre leur passion et se donner les moyens, pour les meilleurs d’entre eux, d’aller au haut niveau et de garder un tissu familial de proximité ce qui est, les chiffres le prouvent, un gage de réussite. 

Est-ce que dans ce cadre Campus, le nouveau centre technique régional, a un rôle à jouer ?
Il y a certainement des complémentarités à trouver avec le centre de Clairefontaine. Nous sommes devant une page blanche qui va s’écrire. J’ai déjà visité ce nouveau centre technique. L’environnement est propice à pouvoir faire de belles choses. Il y a le foncier pour pouvoir s’étendre. C’est intéressant et ce sera un vrai moteur pour le développement du football en Ile-de-France s’il en avait besoin. 

Un dernier mot sur l’équipe technique régionale.
C’est une équipe qui marche très bien autour d’Ali Moucer. Elle est très impliquée sur la formation. On souhaite aussi, et le Président Sandjak a cette même vision, permettre de garder une proximité auprès des clubs franciliens à travers le conseiller technique départemental qui doit développer ce rapport de proximité et de terrain au service des clubs franciliens.  

   

 

Par Cyrille Legendre

Articles les plus lus dans cette catégorie