Une Assemblée Générale très constructive

Publié le 05/11/2018

La Ligue a organisé, samedi matin à l’hôtel Méridien Etoile, son Assemblée Générale Ordinaire. A l’ordre du jour, les traditionnelles approbations du rapport d’activité, du volet financier, des réformes statutaires et réglementaires (réformes des championnats de jeunes) et les votes pour les représentants de la Ligue aux assemblées de la FFF et de la LFA, mais aussi pour l’adoption du nouveau logo de la Ligue. Des scrutins qui ont tous révélé le soutien et l’adhésion des clubs franciliens à la politique de la Ligue.

Les clubs franciliens se sont déplacés massivement pour assister, samedi matin, à l’Assemblée Générale de la Ligue. Une assemblée traditionnellement ouverte par le Président Sandjak qui a, lors de son allocution, évoqué le bilan, les perspectives, mais surtout les valeurs sur lesquelles repose l’action de la Ligue.

A commencer par celles du respect et du souvenir. Ainsi le Président Sandjak a demandé à l’assistance de respecter une minute de silence à la mémoire de nos dirigeants disparus cette année.

C’est donc dans une atmosphère de recueillement et entouré par les membres de son Comité Directeur, des présidents de district et des partenaires de la Ligue que Jamel Sandjak a tenu à partager avec tous les clubs présents la joie de la victoire en Coupe du Monde : « Nous partageons d’autant plus cet honneur que huit des Champions du Monde ont débuté et ont grandi dans nos clubs franciliens. Il s’agit d’une reconnaissance pour le travail réalisé au quotidien par tous nos clubs. J’aimerais qu’on le mette en lumière plus régulièrement et pas seulement dans ces moments de fête. Je réaffirme la fierté que nous avons à vous voir travailler et tenir ce rôle essentiel à la fois sportif mais aussi socio-éducatif. Même si être Champion du Monde ne va pas tout résoudre. C’est pour cela que nous continuons notre action sans jamais dévier de ce qui a fait notre force et notre crédo : mettre le club au cœur de toutes nos réflexions. Pour se faire nous continuons nos différentes opérations, Topfutsal, le Foot féminin, c’est déjà un but ou Solidarité Clubs, même si cela a un coût. Nous avons également maintenu la suppression du paiement de la licence dirigeant, soit 400 000 euros de redistribués. Sans oublier le remboursement de la totalité des engagements des équipes. Après avoir contribué à l’achat des premières tablettes, nous en avons également achetées plus de 200 que nous avons offertes aux clubs. Face à la volonté de dématérialisation de la FFF, nous avons pris nos responsabilités afin d’accompagner les clubs, les plus fragiles comme les autres, vers leur développement. »

Une action soulignée également dans le rapport d’activité exposé lors de cette assemblée par le Secrétaire Général de la Ligue, Ahmed Bouajaj. Un rapport qui a une nouvelle fois mis en avant le dynamisme, la volonté d’entreprendre, d’informer, d’accompagner et d’aider de la Ligue. Une volonté rendue possible comme l’a souligné le Président Sandjak « par la présence de nos partenaires privés, à l’image du Crédit Mutuel qui s’est engagé encore plus à nos côtés avec son implication dans les finales des Coupes de Paris IDF, mais aussi public. Et à ce titre je suis heureux de souligner la qualité de notre collaboration avec le Conseil Régional. Il nous aide à travers son accompagnement, ses subventions, mais aussi son soutien financier pour notre centre technique Campus Paris. Nous avons établi un lien fort et de confiance. »

Comme un symbole de ce lien, la présence samedi matin de Patrick Karam, Vice-Président de la Région en charge des sports, de la jeunesse et de la vie associative qui a tenu à exprimer toute la reconnaissance de l’Ile-de-France envers le travail effectué par les clubs : « Je considère que les clubs sont les seuls réseaux à mailler le territoire avec cette mixité d’âge, de sexe, sociale et culturelle » a tenu à rappeler d’emblée l’élu. « Il s’agit d’un creuset majeur de diversité pour une Ile-de-France fracturée. Dans ce contexte il est très important de soutenir ce football porteur de tellement de valeurs éducatives. C’est le sport le plus populaire, le plus implanté dans les quartiers. C’est pour cela que la Région et sa Présidente, Valérie Pécresse, s’investissent auprès de la Ligue et de son Président, Jamel Sandjak. Un Président qui a une vision, une stratégie, une ambition pour ce football amateur qu’il a réussi à rassembler autour de son action. Par nos engagements dans le dispositif de développement du sport, dans les formations d’arbitres, d’éducateurs de dirigeants, la Région aide la Ligue à aider les clubs. C’est notre rôle de travailler également à la prévention des radicalisations, des atteintes aux sports, du racisme, de la xénophobie et de la misogynie. Le sport est le maillon d’une cohésion régionale qu’il faut sacraliser et accompagner. Valérie Pécresse s’est ainsi engagée avec force à soutenir le sport au même titre que la culture en augmentant notamment toutes les lignes de budget.»

Un volet financier que le Président de la Ligue a également mis en exergue : « Nous avons, une nouvelle fois, dégagé cette saison un excédent important. Celui-ci est du à l’engagement financier de nos partenaires privés, au soutien constant de nos partenaires publics et au professionnalisme des personnes qui dirigent cette Ligue. Je tiens à rappeler que ces résultats, nous les avons réalisés sans aucune augmentation quel quelles soient envers les clubs. Rien n’a augmenté depuis que nous sommes arrivés en 2013. C’est bien la preuve que nous pouvons gérer cette belle maison sans grever le budget des clubs. Et c’est normal car n’oublions jamais que 70 % du budget de la Ligue est constitué par les clubs. Les clubs sont les patrons de la Ligue et je ne suis que leur représentant. Et c’est à ce titre que je continuerai à me battre pour lutter contre des mesures qui me paraîtront contraires aux intérêts des clubs. La FFF a décidé d’augmenter d’un euro sa part sur la licence. Nous reversons donc 270 000 euros  en plus à la Fédération. Ainsi, pour la première fois en 2019, nos clubs reverseront à la FFF plus que ce qu’elle  reverse à sa Ligue pour mener à bien ses missions. C’est une situation particulièrement étrange quand on sait que notre Fédération n’a jamais été aussi à l’aise financièrement. »

Les combats à venir se dessinent donc mais aussi les perspectives que Jamel Sandjak a tenu à mettre en avant. A commencer par le développement de Campus Paris. « Nous avons engagé de gros travaux et nous espérons qu’avant la fin de l’année la conformité des bâtiments sera validée. Nous espérons également qu’au premier trimestre 2019, nous pourrons y développer encore plus nos actions. C’est un merveilleux outil pour nous tous. Et il vous appartiendra dans l’avenir d’être attentif à sa gestion. »

Au cœur également du calendrier 2019, deux grands événements auxquels la Ligue prendra part pleinement. D’abord la Coupe du Monde 2019 Féminine avec des matches qui se disputeront à Paris. Mais au-delà de la compétition la Ligue envisage d’organiser trois événements majeurs. Un tournoi U16 dont les éliminatoires débuteront dans les districts et qui se terminera dans des phases finales à Paris. Un tournoi exhibition qui rassemblera quatre équipes internationales U16. Et une opération de proximité qui vise à faire partager notre passion aux jeunes filles non licenciées dans les quartiers mais aussi dans nos villages. « Nous connaissons une vraie dynamique dans le développement du football féminin en Ile-de-France » a ainsi souligné le Président. « Nous continuerons à aider et à accompagner cette tendance forte. »

Autre grand moment de l’année 2019, le football francilien qui fêtera ses 100 ans. 100 ans d’une histoire riche qui sera retracée notamment par le biais du Conseil Consultatif de la Jeunesse qui a exposé à l’Assemblée ses travaux et ses projets. Une histoire également qui est à l’origine du football français comme l’a évoqué le Président Sandjak : «  Des clubs franciliens sont plus anciens que l’institution ce qui prouve bien que ce sont nos clubs qui ont fait les institutions. Nous leur devons tout. D’où notre démarche. Nous effectuerons des opérations pour fêter l’anniversaire du foot francilien et pas seulement celui de votre Ligue » A commencer par la création d’un nouveau logo que la Ligue a souhaité soumettre à l’approbation des clubs qui l’ont plébiscité à plus de 90 % (91,21). « Car pour cela comme pour le reste, je souhaite que les clubs participent activement et régulièrement aux grandes décisions de leur Ligue » a martelé Jamel Sandjak qui a souhaité également remercier ses équipes, les districts, en précisant au passage que l’agenda sera tenu dans la création du prochain District parisien, les commissaires, les présidents de clubs qui siègent au collège des présidents, les arbitres et les délégués « qui font un travail remarquable et que la Ligue ne cessera de défendre et de protéger dans l’accomplissement de leurs fonctions et le partage de notre passion , le football. » Ce foot « c’est vous qui le faites » a ainsi conclu le Président de la Ligue. « Et ne laissez personne dire le contraire. »  

Par Cyrille Legendre

Articles les plus lus dans cette catégorie