A Trappes avec l’opération Fais Briller Ton Quartier

Publié le 03/07/2019

La caravane de l’opération « Fais Briller Ton quartier » s’arrêtait ce dimanche à Trappes. Des dizaines de jeunes filles ont répondu au rendez-vous, autour des structures mises à leur disposition par la Ligue, pour des initiations mais aussi et surtout des confirmations d’une passion pour le football qui touche de plus en plus de féminines. 

Depuis le début du mois de juin le car-podium de la Ligue de Paris Ile-de-France de Football sillonne tout le territoire francilien pour l’opération « Fais Briller Ton Quartier ». Dans chaque département, comme à Paris, la Ligue donne donc rendez-vous dans les quartiers populaires aux jeunes filles pour, en marge de la Coupe du Monde, initier à la pratique du football et dresser des passerelles entre ce public et les clubs locaux. 

Un objectif et une initiative plébiscitée par les clubs comme le souligne Abdelrazak Guessoum, le Président de l’Etoile Sportive de Trappes, qui était présent ce dimanche à proximité du gymnase Paul Maillet de Trappes où les structures gonflables s’étaient déployées. « Par ce type de rassemblement la Ligue pérennise une fois de plus le développement de la pratique féminine. Nous voyons dans nos clubs les résultats de cette politique. En l’espace de quatre ans le club de Trappes a désormais une section féminine de plus de 130 licenciées avec toutes les catégories représentées. Nous avons cette année, en plus, cette chance de recevoir la Coupe du Monde qui provoque un engouement supplémentaire. Nous avons commencé les inscriptions depuis le 1er juin et nous constatons une augmentation surtout sur l’école de football. Pour moi, les féminines c’est l’avenir. Le phénomène prendra la même ampleur que pour les garçons. Avec ce type d’opération populaire comme « Fais Briller Ton Quartier » des parents, qui n’ont peut-être pas l’information sur la pratique en club, peuvent venir nous voir au plus près de chez eux afin qu’on leur explique comment le club mais aussi la Ligue organisent le football féminin, afin qu’il sache que ce foot est structuré et que leurs enfants seront entre de bonnes mains.« 

Dont celles de l’institution qui était représentée, ce dimanche, par Mustupha Larbaoui, le Président de la Commission Régionale Prévention, Médiation, Education à la Ligue. « On peut tous se réjouir de ce type d’initiative. Il y a un événement mondial qui est la Coupe du Monde qui met un gros coup de projecteur sur le football par les filles. Mais ce qui est important c’est de pouvoir le décliner et d’arriver au plus près des quartiers. C’est ce que fait la Ligue depuis des années et elle continue à le faire avec « Fais Briller Ton Quartier ». Il ne faut pas penser que les grosses opérations sont les seules à capter l’attention de nos enfants. Il faut aussi faire des opérations comme celle-ci, très ciblées, au plus près des joueuses. En tant que représentant de la CRPME, il y a un sujet qui me préoccupe particulièrement c’est la prévention. Les filles arrivent dans le football massivement. En revanche, la culture des filles dans le football, de par sa nouveauté, n’est pas encore établie. Il faut que nous nous préparions aussi à faire entrer le football joué par les filles dans la culture, dans les méthodes. Il y a donc un gros travail à faire en terme de prévention. Il faut anticiper. »     

Un processus qui aboutira, à terme et de manière plus globale, à la reconnaissance de la femme dans le principe d’égalité de la pratique sportive, un statut porté et voulu par la Ligue depuis désormais presque sept ans.   

 

Par Cyrille Legendre

Articles les plus lus dans cette catégorie